Lorsque l’exercice physique tourne à l’obsession

L’exercice physique est un conseil que tous les médécins donnent quel que soit leur spécialité. Vous pourrez faire un jogging, un footing, ou tout simplement marcher quelques minutes par jour, si vous avez quelques difficultés ou soucis de santé. Il est recommandé à tous d’avoir une activité physique régulière pour donner à votre corps une bonne discipline de vie, et le garder en activité. Cependant, toute bonne chose devient nocive dans l’excès. Pour des raisons non exhaustives, certains deviennent très compulsifs au point de ne plus pouvoir se passer de cette activité.

sport

Comment se libérer de cette situation?

Les entrainements physiques sont faits pour garder le corps en forme et garder les muscles en activité pour le bon fonctionnement du corps en général.
Cependant, certains ont des raisons bien plus fortes, comme la perte de poids, le developpement de la masse musculaire par exemple. Quelques fois, cela tourne à l’obsession lorsque l’envie d’atteindre son objectif est très forte. Ce grand désir provient très souvent d’une forte culpabilité que ces adeptes de l’entrainement ressentent d’eux même. Leur surentrainement est donc vu soit comme une punition, soit comme un acharnement vers un idéal qui les pousse à s’entrainer tout le temps.
Cette obsession sont très assimilables à des comportements de type anorexique, puisque ces personnes contrôlent très régulièrement leur poids, cherchent des résultats en moins de temps qu’il n’en faut, commencent à angoisser lorsqu’ils manquent une séance d’entrainement, sont intolérants envers eux même puisqu’ils ne se donnent aucun répis, et se retirent peu à peu de la société à cause de leur agressivité et leur isolement.
Si ce trouble obsessionnel s’accompagne de restrictions alimentaires trop sévères, il est recommandé de se faire suivre par un psychologue, et de faire appel à un professionnel de l’activité physique pour réguler les doses et les fréquences d’entrainement.