Les risques de la cybercriminalité

Les bienfaits d’internet sont reconnus de tous, et sont jusqu’à présent entrain de se developper davantage. Les réseaux sociaux eux aussi ont rassemblé tous les pays du monde entier et l’ont rendu tel un « village planétaire », dans lequel tout le monde peut communiquer avec les autres comme dans un vrai village malgré les distances. Cependant, des personnes mal intentionnées se servent d’internet pour commetre les dégats. Ce sont des pirates, qui passent leurs journées à developper des systèmes nocifs pour le reste du monde. Ce phénomène est appelé la cybercriminalité.

cybercriminalité

De quoi s’agit-il ?

La cybercriminalité peut être défini comme une infraction criminelle ayant pour objet ou pour instrument de pénétration principal l’ordinateur. Ce phénomène est en pleine évolution et a causé de nombreuses refections de systèmes dans des sociétés de plus de mille employés, et la création des lois de repréhension dans certains pays.
Les cybercriminels créent des virus informatiques et des chevaux de Troie capables de dérober des accès de comptes bancaires, de promouvoir des produits ou des services sur les ordinateurs de leurs victimes, faire des opérations de chantage, ou utiliser illégalement des ressources des ordinateurs infectés afin de developper des campagnes de spam ou des attaques contre des réseaux.
Ces infractions sont souvent des attaques ciblées, tentant d’infecter le réseau d’une société, ou d’introduire un cheval de Troie particulier sur un serveur de l’infrastructure réseau la société ou de l’organisme en question. Dans ce cas, il vise des banques, des sociétés de facturation tels que les sociétés de téléfonie par exemple.